Décarboner la culture : rapport du Shift Project

Le think tank The Shift Project travaille sur un plan de transformation de l’économie française (PTEF) qui a pour vocation de proposer des actions concrètes à mener par secteur d’activité afin de décarboner l’ensemble de notre économie.

La culture est un secteur essentiel de l’économie française : elle représente à elle-seule 2,3% du PIB et 2,2% de la population active (dont la moitié sont des artistes). Elle est également en lien avec de nombreux autres secteurs économiques (habitat, mobilité, numérique, éducation…) dont les émissions carbone liées doivent être également prises en compte.

 

Fabrication des CDs, des livres, organisation de tournées ou d’événements, tournages de films… Les productions culturelles actuelles ne sont pas encore suffisamment pensées pour limiter leur impact carbone. Le défi est grand, et les possibilités d’agir sont nombreuses.

 

C’est pourquoi ce rapport liste un certain nombre de mesures à mettre en place pour limiter cet impact, réunies en quatre catégories :

  • les transformations transparentes (presqu’indolores à mettre en place)
  • les transformations positives (qui ne touchent pas au coeur d’activité de la culture mais qui peuvent avoir un effet d’entrainement)
  • les transformations offensives (qui réorganisent le secteur en fonction des contraintes énergétiques et climatiques)
  • les transformations défensives (qui encouragent le renoncement aux activités les plus carbonées).

 

Lisez les recommandations du Shift Project, pour un mise en mouvement du secteur culturel vers des pratiques décarbonées mais non dénuées de sens et d’émotions

Découvrez le rapport intermédiaire du Shift Project sur la décarbonation de la culture



Voir le site

Dans la même catégorie: